PER COMUNICAZIONI, INFORMAZIONI, RICHIESTE DI COPIONI:
paolocappelloni@yahoo.it
Posizione SIAE: 143322

PROFILO D'AUTORE

Translate

La casa nuova (codice opera: 859446A)


due atti di
Paolo Cappelloni
dal serale:
Com’è bello costruire il proprio nido d’amore! Soprattutto se si hanno gusti simili, comunità d’intenti e caratteri complementari.Ma se così non è?Che succede quando i futuri sposi cominciano a litigare prima ancora di abitare assieme?E se anche una “dolce amicizia” ci mette lo zampino… le cose rischiano di prendere una piega tale che nemmeno la più terribile delle suocere potrebbe forzare un uomo a sposarsi!

"La casa nuova" (nella versione dialettale pesarese ("La chèsa nòva") ha debuttato l’11 dicembre del 1999 al Teatro Sperimentale di Pesaro con gli attori di Pesaro Village perché vincitrice del 1° Premio “Fare Scena” indetto dalla COOP Adriatica (in totale 3 rappresentazioni).
Con il Teatro Accademia di Pesaro ha debuttato il 21 dicembre del 2002 e nella versione dialettale pesarese ha effettuato in totale 13 rappresentazioni.
Personaggi ed Interpreti
Fabio - Paolo Cappelloni
Gabriella - Stefania Cavalieri
Antimo - Valerio Rastelletti
Gloria - Bernardina Rupalti
Marina - Giada Arcangeli



Il lavoro è stato inoltre rappresentato:
- dalla Compagnia Teatrale “Il Crogiuolo” di Mondolfo (PU)
- dalla Compagnia"New Generation" di Sala Consilina (SA)
- dal Laboratorio Teatrale "Lorenzo" di Roma
- dalle Officine del Teatrodue di Nocera Inferiore (SA) (Premio Gerione)
- dalla Compagnia Teatrale “Il Sogno” di Genova
con: Maria Elena Buslacchi, Marco Tagliavini, Fabio Dotto, Valentina Fontana e Valentina Lusetti
- dalla Compagnia Dialettale Urbinate (con il titolo "L'apartamènt")
-dalla Compagnia "Sanfruttuoso" di Genova
... è stato tradotto:
- In dialetto napoletano (con il titolo " 'A casa nòva")
- E' stato utilizzato per una scheda di lettura (in lingua francese) presso l’Università di Nizza*.

* Nice, le: 03/04/2006
FICHE DE LECTURE
________________________
Nom du lecteur: XXXXX
Age: XXX
Filière: XXX
Profession éventuelle :
E-mail :XXXXX

Titre de la pièce:
(en langue originale) «La casa nuova»
(en français) «La nouvelle maison»
Date: 1990
Auteur: Paolo CAPPELLONI
Adresse et téléphone : paolocappelloni@yahoo.it
Cell : 338 9 338 116

Genre de la pièce(comique, tragique, fantastique, autre…): Comique
Nombre de pages:41
Thème principal: Les relations chaotiques dans un couple.
Autres thèmes: L’arrivée du mariage et l’installation dans une nouvelle maison.
Niveau de langue: courant.
Sources (éventuellement, si adaptation d’un film ou d’un livre, etc.):
http://www.gttempo.it/CopioniIndex.htm

Nombres d’actes: 2
Décors: __ unique X plusieurs
Quelques mots à propos du décor: La pièce se déroule dans deux appartements différents qui sont situés côte à côte. Dans le premier acte, la scène se déroule dans le salon encore vide du nouvel appartement des fiancés, il n’y a qu’une seule sortie qui est la salle commune. A un moment, le salon sera rempli de plusieurs cartons et de quelques chaises disposés de la manière dont les meubles seront placés. Puis, dans le deuxième acte la scène se déroule dans l’appartement voisin, également dans le salon mais qui lui est meublé, de manière légèrement infantile mais charmante. Les deux pièces sont assez obscures.

Nombres de personnages: 5
Femmes: 3
Ages: Gabriella a 30 ans, Marina a 24 ans, et Gloria a entre 25 et 33 ans.
Hommes: 2
Ages: Fabio a 33 ans et Antimo doit aussi avoir une trentaine d’années.

Quelques mots à propos des personnages (rôle, profil…):
- FABIO: est un homme de 33 ans, fiancé à Gabriella. Il est assez sympathique et a beaucoup d’humour, il est sensible et vulnérable. Il ne semble pas aussi enthousiaste que sa fiancée à l’idée d’emménager et il devient de plus en plus incertain en ce qui concerne leur mariage. Il fait donc preuve envers elle d’un humour sarcastique et ironique.
- GABRIELLA: est la fiancée de Fabio, elle doit avoir 30 ans. Elle est plutôt autoritaire et menaçante envers ce dernier et n’apprécie pas énormément son humour. Elle n’a aucune patience avec lui. Elle n’est pas vraiment délicate et romantique mais plutôt colérique et en plus, elle est hypocrite. Ainsi elle ne paraît pas très sympathique. C’est une jeune femme particulièrement portée sur la mode pour les vêtements et elle aime les produits de luxes en ce qui concerne la décoration d’intérieur. Elle semble en effet assez prétentieuse et orgueilleuse. Elle s’entend particulièrement bien avec sa mère ce qui va poser un problème entre les deux fiancés.
- ANTIMO: est un jeune homme qui est l’ami de Fabio, devant avoir environ une trentaine d’années. Son personnage apparaît comme étant frivole et il va dénoncer son ami auprès de sa fiancée, lui révélant son amitié avec la voisine car lui-même a un faible pour Marina.
- GLORIA: est une jeune femme qui est l’amie de Fabio mais aussi à la méconnaissance de tous, l’amie de Marina. Elle a un rôle clé dans cette pièce puisque c’est elle qui a influencé Marina afin qu’elle rencontre Fabio. Elle paraît donc assez manipulatrice.
- MARINA: est une jeune femme de 24 ans. Elle est infirmière depuis 3 ans et vie seule, étant célibataire. C’est la voisine des deux fiancés et l’amie de Gloria. Elle apparaît comme étant très sympathique. Elle va avoir le coup de foudre pour Fabio, avec qui elle s’entend très bien et son charme va le séduire.

Synopsis (résumé): Fabio et Gabriella sont fiancés et vont se marier dans quelques mois. Ils sont sur le point d’emménager dans un nouvel appartement qu’ils visitent régulièrement. Gabriella est obnubilée par cette installation et elle fait à chaque fois la description de l’aménagement qu’ils vont faire dans le salon. Gabriella n’a aucune patience et ne supporte pas les blagues de Fabio et le trouve stupide, alors que lui essaye de se divertir comme il peut car elle l’exaspère. Elle ne tient pas compte de son avis, c’est elle qui décide pour tout: de la décoration intérieure au voyage de noce. Leurs deux amis, Antimo et Gloria ont été invité par Fabio pour visiter l’appartement au mécontentement de Gabriella. Les deux amis sentent qu’il y a une mésentente entre les deux fiancés, qui sont sans cesse entrain de se disputer. Etant à nouveau seuls ils s’occupent de faire des travaux dans le salon. Leur relation semble plutôt basée sur l’habitude que sur l’amour. Tous les midi Gabriella va manger chez sa mère pendant que Fabio doit continuer les travaux, il va ainsi faire la connaissance de Marina, leur voisine et tous deux vont sympathiser. Un jour Antimo va surprendre Fabio discutant avec Marina, il soupçonne ainsi une entente mal placée alors que cette dernière ne le laisse pas indifférent. En les laissant seuls il va prévenir Gabriella, qui va être furieuse. Elle va ensuite lui annoncer que sa mère va s’installer chez eux, Fabio va alors être de plus en plus désespéré car il n’aime pas du tout sa belle mère, qui fait l’objet de nombreuses disputes. Ensuite la scène se déroule chez Marina où Gloria, son amie, va lui rendre visite pour savoir où elle en est avec Fabio et ce dernier se rend chez elle. Il se rapproche de plus en plus de Marina au fur et à mesure que sa fiancée est insupportable. Il ne sait plus vraiment où il en est et s’il veut toujours l’épouser.

Avis personnel: X favorable __ défavorable
(justification) Cette pièce m’a beaucoup plu car elle m’a fait beaucoup sourire. Elle est facile à lire et très plaisante. Elle montre les relations qu’il peut y avoir dans un couple face au mariage avec tous les clichés que l’on connaît, par exemple la mésentente entre le fiancé et sa belle-mère, qui apparaît ici comme un monstre. Donc la pièce est divertissante surtout grâce à ses personnages un peu farfelus. Le personnage que j’ai le plus apprécié est Fabio car il est assez ironique et j’aime beaucoup cet humour. Gabriella semble être la caricature des femmes qui veulent tout commander et passe ainsi pour la méchante, mais son personnage est assez comique.

Difficultés de traduction éventuelles: Il a été assez difficile de retranscrire le niveau de langage.

Traduction d’un passage clé: (de la page 6 à 8)
J’ai choisi ce passage car il montre bien les relations très tendues entre les futurs mariés, ce qui est le fil conducteur de la pièce.

Gabriella – C’est sûr que si moi je ne pensais pas à certaines choses, avec toi on serait dans de beaux draps!
Fabio – Si je peux dire mon…
Gabriella – Vas-y parle.
Fabio – Voilà: ce mobilier vénitien… c’est-à-dire, par «vénitien» tu veux dire ces mobiliers laqués en blanc, avec les finitions dorées…
Gabriella – Bien sûr!
Fabio – Voilà, mais il ne te semble pas que ça peut détonner un peu avec la table basse?
Gabriella – Mais tu es vraiment entrain de plaisanter? Mais combien d’absurdités vas-tu dire? La beauté est justement là! Dans le contraste entre l’ancien et le moderne! Mais tu n’as même pas un minimum de fantaisie artistique?
Fabio – Parce que je pensais…
Gabriella – Qu’est-ce que tu pensais? Qu’est-ce que tu pensais? Que même la cuisine de grande marque rouge et équipée ne te conviens pas avec ces coins roses sur les armoires fixées au mur qui pour toi est la fin du monde! Trop… trop… comment as-tu dit que c’était?
Fabio – Ecœurant.
Gabriella – Ecœurant! Oui, y manquait plus que ça! Avec ce que ça coûte! Ils m’ont garanti que c’est tout en bois massif ! Et encore ça l’écœure!
Fabio – (Résigné) C’est bon, de toute façon je ne faisais pas référence à la cuisine, je voulais dire que comme dans la chambre à coucher…
Gabriella – (Elle l’interrompt) Je ne te permets pas de faire des critiques sur la chambre à coucher! Dont nous serons un des peu de couples, très peu à avoir le lit arrondi et nous serons enviés de tous!
Fabio – Eh! Ils viendront nous demander de le leur prêter, le lit arrondi avec le dessus-de-lit en faux léopard et sans le chevet! A propos, dis moi un peu toi, comment je dois faire si je veux lire au lit?
Gabriella – Ah, c’est simple : tu ne lis pas! Parce que s’il y a bien une chose que je ne supporte pas ce sont les gens qui lisent au lit!
Fabio – Mais c’est quelque chose de très normal! Puis pour moi c’est le seul moment où je peux me relaxer et lire quelque chose!
Gabriella – Tu liras avant de venir au lit! (Acide) Tu ne fais même pas l’ombre d’un sacrifice pour ta petite femme qui quand elle va au lit… elle ne veut pas être emmerdée?
Fabio – Je crois avoir saisi l’insinuation. (Il change de conversation et il indique l’angle aux abords de la rampe, à droite du public) Et dans cet angle là qu’est-ce que tu voudrais mettre? Tu n’y as pas encore pensé!
Gabriella – J’y ai pensé, j’y ai pensé, mais je n’ai jamais rien dit parce que je suis indécise si nous mettons un beau porte-revues ou une belle plante. Toi qu’est-ce que tu en dit?
Fabio – (Surpris) Moooi?
Gabriella – Avec qui je suis entrain de parler, avec Paperino?
Fabio – Moi je dirais que ce serait bien une belle plante…
Gabriella – Non, non, j’ai décidé: c’est mieux un beau porte-revues, à portée de main de celui qui est assis dans ce coin du divan.
Fabio – Mais aussi une belle plante…
Gabriella – Non, non, puis la plante salie. Non c’est mieux un beau porte-revues du même type que la table basse.
Fabio – En cristal fumé?
Gabriella – Bien sûr ! Comme ça ça fait la paire!
Fabio – Ben, plus que la paire je dirais que ça fait peur!
Gabriella – Alors maintenant écoutes moi bien : moi je vais finir de nettoyer la cuisine et la terrasse, toi en attendant mets une ampoule ici dans le salon sinon on ne voit pas même un prêtre dans la neige. Même si, dit entre nous, ces ampoules qui pendent me rendent triste… (Elle sort)

Signature:XXXXX